Hélène Lannier

IHRIM - Lyon 2

Doctorants


Informations sur la thèse

Au croisement de la littérature et de l’histoire du livre de la Renaissance, ma thèse vise à établir la première monographie sur le juriste lyonnais du XVIe siècle Benoît Lecourt. Originaire des Monts du Lyonnais, ce dernier a mené une carrière juridique et ecclésiastique à Lyon en même temps qu’il y a publié trois œuvres en l’espace d’une trentaine d’années. Il a par ailleurs rassemblé une bibliothèque qui constitue l’un des exemples les plus importants de bibliothèques lyonnaises privées et l’ensemble le plus homogène de reliures lyonnaises de la Renaissance. La thèse proposera de déterminer la place du juriste dans le milieu érudit et littéraire lyonnais de la première moitié du XVIe siècle par la reconstitution de sa biographie, l’étude de son œuvre publiée et manuscrite ainsi que par l’analyse de sa bibliothèque. Un modèle de fonctionnement de l’invention littéraire et de la pratique érudite d’un humaniste sera alors dégagé dans lequel pourront se lire les interactions entre le monde de l’imprimerie, les milieux de la création lyonnaise et les pratiques de collectionneur, de lectures et d’écriture d’un érudit de la Renaissance.

Publications majeures

« Du nouveau sur la bibliothèque de Benoît Lecourt », en collaboration avec William Kemp, Réforme Humanisme et Renaissance, n°78, juin 2014, p. 47-74.
« Reconstituer une bibliothèque du XVIe siècle : la bibliothèque de Benoît Lecourt » [en ligne], article mis en ligne le 12/11/2015 sur le site de l’association de doctorants les Têtes Chercheuses, <teteschercheuses.hypothèses.org> .
« Établir la présence de Benoît Lecourt au sein du sodalitium lyonnais des années 1530 », Actes de l’Université d’été Ferney-Voltaire (25-28 août 2014), à paraître aux Presses Universitaires de Louvain-la-Neuve.
« Benoît Lecourt dans l’atelier de Sébastien Gryphe (1533-1546) », Gryphe (revue de valorisation patrimoniale de la Bibliothèque municipale de Lyon), à paraître.