Hélène Lannier

SITUATION ACTUELLE_________________________________________________________

Docteure de Littérature française de la Renaissance ; qualifiée en Histoire et civilisations : histoire des mondes modernes, histoire du monde contemporain ; de l’art ; de la musique (22e section du CNU).

Assistante de recherche à la Direction de la recherche et des écoles doctorales de l’Université Lumière Lyon 2.
Enseignante vacataire à l’Institut de la Communication de l’Université Lumière Lyon 2.

Chercheuse associée à l’Institut d’Histoire des Représentations et des Idées dans les Modernités (IHRIM, UMR 5317 – Université Lumière Lyon 2) et au Centre Gabriel Naudé (EA 7286 – École nationale supérieure des sciences de l’information et des bibliothèques).

Co-directrice du groupe de travail Groupe Renaissance et Âge Classique (GRAC) de l’IHRIM (UMR 5317).

Institution ou organisme de rattachement : Université Lumière - Lyon 2

Équipe de site : Lyon 2

Statut : Associés

Coordonnées professionnelles :

helene.lannier chez univ-lyon2.fr

Page personnelle : https://cv.archives-ouvertes.fr/hel...

Thèmes de recherche

Thématique 1 : Réception de la littérature antique à la Renaissance, littérature néo-latine, jurislittérature
Depuis mon master à l’Enssib, je travaille sur la réception des écrits de l’Antiquité à la Renaissance, sur l’établissement des textes et le travail des éditeurs scientifiques de l’époque (mémoire de M1) ainsi que sur la lecture et le réemploi de ces œuvres par les érudits de la Renaissance (thèse). Mon travail de doctorat m’a aussi amenée à étudier la question de la jurislittérature à la Renaissance , c’est-à-dire au phénomène d’inclusion de la littérarité dans le juridique ou de l’inclusion de la juridiciarité dans le littéraire. Mon intérêt s’est jusqu’à présent porté sur les Arrêts d’Amours de Martial d’Auvergne (XVe siècle) et sur le commentaire juridique serio-comique composé par Benoît Court sur cette œuvre. La dimension serio-comique de l’écriture juridique est aussi un axe de ma recherche. Il s’agit là d’étudier les pratiques de détournement des genres juridiques par la mise en œuvre d’une écriture ludique mêlant les codes des genres littéraires et juridiques.

Thématique 2 : Histoire du livre sous l’Ancien Régime et analyse du discours éditorial à la Renaissance
En lien avec l’actualité de la recherche en Sciences de l’information et de la communication, je m’intéresse à ce qu’Emmanuël Souchier a nommé « l’énonciation éditorial » . Cet aspect de ma recherche vise à appréhender le livre en tant que support du discours éditorial. Les analyses portent sur les procédés verbaux (épître dédicatoire, avis au lecteur, etc.) comme non-verbaux (illustration, typographie) mis en œuvre par les instances créatrices du livre pour en faire un objet de culture mais aussi un objet commercial. Le contexte de création du livre à l’époque moderne (vie de l’atelier d’imprimerie, réalité des techniques d’imprimerie, politique éditoriale du libraire, publics visés/publics touchés, etc.) qui détermine l’élaboration et la réception de ces discours est aussi une dimension importante dans cette thématique de recherche.

Thématique 3 : Histoire des bibliothèques sous l’Ancien Régime
La reconstitution des bibliothèques anciennes est un domaine de la recherche actuellement dynamique au croisement de l’histoire du livre, de l’histoire culturelle et de l’histoire littéraire . L’un des axes de recherche que j’ai menés dans le cadre de ma thèse a consisté à reconstituer la bibliothèque du juriste lyonnais Benoît Court (av. 1495-1559). Connue seulement par les exemplaires originaux qui restent aujourd’hui dans les collections publiques et privées en France et à l’étranger, ce travail a compris le repérage des exemplaires (213), leur consultation en vue de leur description précise grâce aux méthodes de la bibliographie matérielle et l’inventaire des données dans une base de données FileMaker réalisée sur mesure par mes soins. Les résultats de cette recherche ont mené à l’établissement du premier catalogue de la bibliothèque de Benoît Court. Ils ont aussi été synthétisés et analysés dans une partie de la thèse et ont pu entrer en résonnance avec les autres parties du travail consacrées aux réseaux de sociabilité de Benoît Court et à son œuvre publiée.

Thématique 4 : Génétique littéraire et éditoriale
Découlant des recherches menées sur la bibliothèque de Benoît Court, un axe de ma recherche vise aussi à approfondir l’étude des liens entre livres lus et livres écrits, entre bibliothèque et œuvres publiées dans une approche de génétique textuelle. J’ai ainsi pu effleurer la question de la genèse de la première œuvre publiée de Benoît Court en comparant, avec le texte publié, des traces verbales et non-verbales trouvées dans ses livres. Je souhaite à présent approfondir cette question, notamment dans le cadre du groupe de travail « Génétique XVIe-XVIIe siècle » de l’ITEM.

Thématique 5 : Sociabilité intellectuelle et analyse de réseaux
Ma recherche s’attache à étudier la fabrication et la circulation du livre imprimé ainsi que l’analyse des textes qu’il véhicule. Cela induit la prise en compte d’une dimension sociologique et historique incluant la mise en perspective des objets étudiés avec le contexte élargi des instances culturelles et des phénomènes de sociabilité intellectuelle. Pour l’écriture de ma thèse, je me suis en particulier employée à reconstituer les réseaux intellectuels auxquels Benoît Court a pris part à Lyon en relevant tous les indices permettant d’établir ses liens avec les érudits, poètes, imprimeurs-libraires de l’époque. Toutes les traces présentes aussi bien dans les sources archivistiques, dans les pièces de contact (épigrammes de circonstance, épîtres dédicatoires) que dans les livres de sa bibliothèque (ex-libris, ex-dono, annotations manuscrites) ont alors été rassemblées pour reconstituer autant que possible le contexte culturel dans lequel l’érudit a vécu.

Publications majeures

2018. « Benoît Court en sa bibliothèque : quelques indices du travail préparatoire à la rédaction des commentaires aux Arrêts d’Amours de Martial d’Auvergne » [en ligne], Arts et Savoirs (revue du LISAA - Université Paris-Est Marne-la-Vallée), 2018 (10), <http://journals.openedition.org/aes/1417> .

2016. « Benoît Lecourt dans l’atelier de Sébastien Gryphe (1533-1546) », Gryphe (revue de valorisation patrimoniale de la Bibliothèque municipale de Lyon), 26 (2016), p. 28-33.

2016. « Établir la présence de Benoît Lecourt au sein du sodalitium lyonnais des années 1530 » dans Andrea Cavaletto, Mario Cuxac et al. (dir.), Le réseau : usage d’une notion polysémique en sciences humaines et sociales, Louvain-la-Neuve, Presses Universitaires de Louvain, 2016 (L’atelier d’Érasme) – Actes de l’Université d’été Ferney-Voltaire (25-28 août 2014).

2015. « Reconstituer une bibliothèque du XVIe siècle : la bibliothèque de Benoît Lecourt » [en ligne], article mis en ligne le 12/11/2015 sur le site de l’association de doctorant.e.s les Têtes Chercheuses, <https://teteschercheuses.hypotheses...> .

2014. « Du nouveau sur la bibliothèque de Benoît Lecourt », William Kemp (collab.), Réforme Humanisme et Renaissance, n°78, juin 2014, p. 47-74.

helene-lannier

Dernières publications

19 résultats
Autre publication
Hélène Lannier
Compte rendu de Durand (Pascal) & Servais (Christine), L’Intervention du support : médiation esthétique et énonciation éditoriale Liège, Presses universitaires de Liège, série « Information et Communication », 2017, 183 p.
2019
Autre publication
Hélène Lannier
Les catalogues de libraires d’ancien et les ventes aux enchères : des sources pour la reconstitution des bibliothèques, article pour le blog de la Société bibliographique de France
2019
Communication dans un congrès
Hélène Lannier
Les recueils factices dans la bibliothèque du juriste lyonnais Benoît Court : un procédé de classification et de conservation
Journée d’étude « Recueils factices : de la pratique de collection à la catégorie bibliographique » organisée dans le cadre du seminaire doctoral 2018-2019 du GADGES (Groupe de travail de l’IHRIM – UMR 5317) « Lire, recueillir, inscrire : recueils et anthologies (XVIe-XVIIIe siècle) », May 2019, Lyon, France
Communication dans un congrès
Hélène Lannier
L’Enchiridion iuris utriusque terminorum de Benoît Court (Lyon, Les Frères Frellon, 1543) : un dictionnaire juridique à l’usage des étudiants
séminaire mensuel consacré à l’histoire éditoriale des dictionnaires et à l’évolution du dictionnaire comme produit éditorial du Centre Gabriel Naudé (Enssib), Apr 2019, Lyon, France
Communication dans un congrès
Hélène Lannier
Lettres en droit et droit en lettres : les extraits d’œuvres littéraires dans les commentaires juridiques de Benoît Court aux Arrêts d’Amours de Martial d’Auvergne
Usages du copier-coller aux XVIe et XVIIe siècles : extraire, réemployer, recomposer, Mar 2019, Caen, France
Article dans une revue
Hélène Lannier
Stratégies éditoriales dans les éditions des Arrêts d’Amours de Martial d’Auvergne publiées au XVIe siècle : quand l’imprimeur-libraire choisit son public
Renaissance and Reformation / Renaissance et Réforme, University of Toronto, 2019, 42.1 (Winter/Hiver), pp.163-187
Article dans une revue
Hélène Lannier
Récit d’une reconstitution : la bibliothèque du juriste lyonnais Benoît Court
Réforme, Humanisme, Renaissance, Association d'Études sur la Renaissance, l'Humanisme et la Réforme, 2018, 1 (88), pp.105-121. ⟨10.3917/rhren.088.0105⟩
Article dans une revue
Hélène Lannier
Benoît Court en sa bibliothèque : quelques indices du travail préparatoire à la rédaction des commentaires aux Arrêts d’Amours de Martial d’Auvergne
Arts et Savoirs, Revues.org, 2018, 10, ⟨10.4000/aes.1417⟩
Direction d'ouvrage, Proceedings
Louis Autin, Lauralie Chatelet, Zoé Commère, Hélène Lannier, Raluca Dinca, Pierre Causse, Aurore Desgranges, Charlotte Triou
Missile
France. N° 5 : "Nous", 2018
Communication dans un congrès
Hélène Lannier
Illustrer les Arrêts d’Amours de Martial d’Auvergne au XVIe siècle
Journée d’étude "L’image comme paratexte, Le langage de l’illustration dans le livre imprimé", Université Grenoble Alpes (LAHRA-Médiat Rhône Alpes), Apr 2017, Grenoble, France