Errances et angoisses du troisième type : à l’écoute des bandes-son de science-fiction


Organisation : Chloé HUVET et Cécile CARAYOL


Si, dans l’espace, personne ne nous entend crier, les films de science-fiction sont loin d’être silencieux. C’est à l’univers musico-sonore de ce genre protéiforme que le présent colloque entend se consacrer. S’écartant des angles d’étude généralistes et du corpus canonique, il s’agira d’interroger sous un angle musical et sonore une thématique majeure du genre, la représentation de la solitude et de l’errance de l’être humain confronté à des forces supérieures, qu’il s’agisse d’entités organiques, de machinations gouvernementales prenant bien souvent place dans des univers totalitaires ou dystopiques, de manifestations climatiques extrêmes ou des profondeurs du cosmos. Dans ces films se conjuguent poésie visuelle, expression du spectaculaire et périls guettant l’Homme. La bande sonore se fait souvent l’écho d’une humanité altérée, accentuant les dérèglements familiaux et/ou psychiques qui mènent les personnages à commettre des actes sombres ou contre nature, ou à errer avec la solitude comme fardeau, confrontés à l’impossible ou à l’infini.

 
 Colloque

Informations pratiques

Mont-Saint-Aignan (76130)

Université de Rouen
Maison de l’Université
Place Émile Blondel