Publications


    L’Éducation sentimentale ( 1869 - 1879)

    Gustave FLAUBERT

    Édition et genèse éditoriale par Stéphanie DORD-CROUSLÉ
    avec la collaboration, pour l’établissement des textes, de Lena MÖSCHLER
    Lausanne, Variance
    10 décembre 2018, édition numérique
    Il s’agit d’une édition numérique réunissant et comparant les deux versions du roman (Lévy, 1869 et Charpentier, 1879), accompagnée d’une notice.
    À sa publication en 1869, L’Éducation sentimentale présente déjà les marques structurelles et esthétiques de la modernité qui sera célébrée par la suite. Néanmoins, elles ont été (...)


    L’Espagne de Charles II, une modernité paradoxale.
    (1665-1700)

    Marina MESTRE ZARAGOZÁ (dir.)

    coll. « Constitution de la modernité », n° 18
    Paris, Classiques Garnier
    25 septembre 2019, 293 p.
    ISBN 978-2-406-09373-2
    Ce volume participe au renouveau historiographique d’une période où l’Espagne, loin d’être paralysée par la décadence et par sa prétendue incapacité à s’adapter aux nouveaux temps, affronte avec détermination, audace et pragmatisme un tournant dynastique décisif pour son (...)


    L’Homme
    Édition Delphine ANTOINE-MAHUT

    René DESCARTES

    coll. « GF-Philosophie » Paris, Flammarion 29 août 2018, 544 p. ISBN 9782081206434
    Ce traité philosophique est une fiction : Descartes nous raconte l’histoire d’une « statue ou machine de terre » créée par Dieu, qui en apparence et dans sa structure est semblable à un être humain. Défenseur d’une science nouvelle, il conçoit le fonctionnement de cette machine qu’il appelle « homme » en se fondant uniquement sur les lois de la mécanique, sans faire intervenir des principes métaphysiques qui ne pourraient (...)


    L’intelligence de la pratique.
    Le concept de disposition chez Spinoza

    Jacques-Louis LANTOINE

    Préface de Pierre-François MOREAU coll. « La croisée des chemins » Lyon, ENS éditions 29 août 2019, 420 p. ISBN 979-10-362-0158-5
    Si chacun a le pouvoir de vivre selon la raison, comment se fait-il que si peu la suivent, alors même qu’un grand nombre s’en réclament ? Certains voient le meilleur, mais font le pire. D’autres font le pire en croyant qu’il est le meilleur. Tous font tout ce qu’ils peuvent, et se réjouissent finalement de ce qu’ils sont. La philosophie de Spinoza rend compte de ces paradoxes (...)


    L’Islam e(s)t ma culture
    Leçons d’histoire littéraire pour les jours de tourmente

    Tristan VIGLIANO

    coll. « Faits de religion »
    Lyon, PUL
    30 juin 2017, 164 p.
    ISBN 978-2-7297-0922-8
    Dans la sidération provoquée par les attentats de novembre 2015, Tristan Vigliano a voulu proposer à ses étudiants quelques leçons d’histoire littéraire, pour évoquer la place de la religion musulmane tant dans les textes du patrimoine que dans l’enseignement contemporain.
    Il nous livre ici les cours qu’il a alors improvisés, dans la tourmente et dans l’urgence. On y apprendra comment, à travers les siècles, a été nommé (...)


    L’union à l’épreuve du formulaire
    Professions de foi entre Églises d’Orient et d’Occident (XIIIe-XVIIIe siècle)

    Marie-Hélène BLANCHET et Frédéric GABRIEL (dir.)

    Série « Monographies du Centre de recherche d’histoire et civilisation de Byzance » - Collège de France, 51 Leuven – Paris – Bristol, Peeters 19 novembre 2016, VIII-422 p. + dépliant ISBN 978-90-429-3399-6
    Les conciles œcuméniques de Nicée, Constantinople et Chalcédoine ont fixé et promulgué des professions de foi chrétiennes valables universellement. Pourtant, l’évolution de l’Église latine a conduit à modifier, avec le Filioque, un Symbole qui était tenu pour sacré et invariable par les Églises orientales. (...)


    La bibliothèque française (1667)
    Édition critique réalisée par Filippo D’ANGELO, Mathilde BOMBART, Laurence GIAVARINI, Claudine NÉDELEC, Dinah RIBARD, Michèle ROSELLINI, Alain VIALA

    Charles SOREL

    coll. « Sources classiques » Paris, Honoré Champion janvier 2015 ISBN 9782745323910
    La Bibliothèque française de Charles Sorel n’est jamais tombée dans l’oubli, mais n’a jamais été vraiment lue. Cette œuvre se présentait comme un catalogue des livres français disponibles à la date de sa parution (1664-1667) : elle a été utilisée ainsi. Aujourd’hui chercheurs et étudiants y glanent des titres et des noms d’auteurs, en consultent les notices et les corpus spécifiques composés à l’usage d’un public que l’auteur (...)


    La chanson de geste et le sacré

    Nathalie BRAGANTINI-MAILLARD, Émilie GOUDEAU, Françoise LAURENT, Claude ROUSSEL, Nora VIET (coord.)

    coll. « ERGA/Recherches sur l’Antiquité »
    Clermont-Ferrand, Presses universitaires Blaise Pascal
    12 décembre 2019, 312 p.
    ISBN 9782845168862
    Autrice IHRIM : Nora VIET
    Diffusé par Le Comptoir des presses d’universités
    Actes du colloque international de la société Rencesvals (Clermont-Ferrand, 18-20 octobre 2017)
    Trois axes de réflexion guideront ainsi le lecteur dans cette approche du corps dans ses manifestations sociales et spirituelles : le thème de la nudité et du voile, l’existence de corps (...)


    La colonisation du savoir
    Une histoire des plantes médicinales du « Nouveau Monde » (1492-1750)

    Samir BOUMEDIENE

    Vaux-en-Velin, Les éditions des mondes à faire
    novembre 2016, 480 p. + 50 illustr.
    ISBN 978-2-9555738-1-5
    Tabac, coca, quinquina, cacao, gaïac, peyotl, poisons, abortifs... De 1492 au milieu du XVIIIe siècle, les Européens s’approprient en Amérique d’innombrables plantes médicinales. Au moyen d’expéditions scientifiques et d’interrogatoires, ils collectent le savoir des Indiens ou des esclaves pour marchander des drogues, et élaborent avec elles les premières politiques de santé. Dans le même temps, (...)


    La Connaissance par sentiment au XVIIIe siècle

    Lætitia SIMONETTA

    coll. « Les dix-huitièmes siècles » Paris, Honoré Champion 28 mars 2018, 576 p. ISBN 978-2-7453-4666-7
    Le XVIIIe siècle n’est pas seulement le siècle de la raison, il est aussi celui où le sentiment s’impose dans l’esprit de certains philosophes pour rendre compte de la façon dont certains objets sont connus. Le moi ainsi que les valeurs morales et esthétiques sont, par excellence, des objets qui échappent à une analyse rationnelle ainsi qu’aux perceptions issues des sens externes. Ils se donnent dans (...)


    La croisée des savoirs.
    Hobbes, Mersenne, Descartes

    Gregorio BALDIN

    Ouvrage publié dans le cadre du labex COMOD coll. « Philosophie » Sesto San Giovanni (Italie), Éditions Mimésis février 2020, 354 p. ISBN 978-8-869-76207-9
    Les spécialistes de la pensée de Hobbes ont souligné l’importance de son troisième Grand Tour à travers l’Europe (1634-1636) et de son séjour à Paris, pour le développement de son système philosophique. Cette étude analyse les débats philosophiques et scientifiques qui ont eu lieu dans la capitale française pendant ces années-là, et qui se révélèrent (...)


    La démocratie à l’œuvre

    Sarah AL-MATARY et Florent GUÉNARD (dir.)

    Postface de Pierre Rosanvallon coll.« Philosophie » Paris, Seuil août 2015, 304 p. ISBN 978-2-02-127973-3
    Résumé
    Pour comprendre nos sociétés démocratiques toujours en quête d’elles-mêmes, explique Pierre Rosanvallon, il faut articuler l’histoire de l’âge moderne et l’analyse du monde contemporain. Et pour cela inventer une méthode et des outils conceptuels permettant à la fois de tirer parti de l’étude du passé et de saisir ce qui nous en sépare.
    De L’Âge de l’autogestion (1976) à La Société des égaux (...)


    La Différence des sexes
    Questions scientifiques, pièges idéologiques

    Nicolas MATHEVON, Éliane VIENNOT

    Paris, Belin 8 février 2017, 333 p. ISBN 978-2-7011-9597-1 Autrice Ihrim : Éliane VIENNOT
    Qu’est-ce qu’être une femme ou un homme ? Ce que nous pensons « féminin » ou « masculin » l’est-il bien ? Est-ce conjoncturel, culturel, ou bien profondément inscrit dans nos corps et plus ou moins intangible ? Ces questions se posent de nos jours dans un contexte radicalement nouveau : celui de la remise en cause globale de la domination masculine, celui des recherches foisonnantes que cette contestation a (...)


    La Fabrique du XVIe siècle au temps des Lumières

    Myrtille MÉRICAM-BOURDET, Catherine VOLPILHAC-AUGER (dir.)

    coll « Rencontres », série « Devenir de la Renaissance française et européenne »
    Paris, Classiques Garnier
    8 juillet 2020, 476 p.
    ISBN 978-2-406-09402-9
    Comment le XVIIIe siècle constitue-t-il le XVIe siècle en objet de pensée ? En abordant l’histoire littéraire, les domaines scientifiques, philosophiques et religieux, l’ouvrage montre comment les Lumières héritent de questionnements, de modèles et de contre-modèles s’enracinant bien en amont du XVIIe siècle.
    Voir le colloque La fabrique du XVIe siècle (...)


    La Haine des clercs
    L’anti-intellectualisme en France

    Sarah AL-MATARY

    Paris, Seuil 14 mars 2019, 400 p. ISBN 978-2-02-104809-4
    La France, dit-on, serait la patrie des intellectuels. Ce lieu commun occulte la virulence des haines que s’attirent les clercs au « pays qui aime les idées ». Faut-il considérer que les accès d’anti-intellectualisme que l’histoire a retenus ? l’affaire Dreyfus, le « procès de l’intelligence », la « querelle des mauvais maîtres » ? ne seraient que des accidents de parcours propres à dramatiser le récit national ? Cet ouvrage montre au contraire que (...)

Archives des publications

Signaler une publication

Prénom NOM (le cas échéant responsabilité : coord., dir. etc.)

Collection (le cas échéant) / Maison d'édition / Nb. de pages, année / ISSN, ISBN, EAN... /