BACON ET LE GOUVERNEMENT DU SAVOIR. Critique, invention, système : la pensée moderne comme épreuve de l’histoire

Arnaud MILANESE

Paris, Classiques Garnier
coll. « Constitution de la modernité »
avril 2016, 587 p.
ISBN 978-2-406-05740-6

Résumé

Bacon est souvent jugé sans nuance. Conservateur pré-moderne ou héraut de la science nouvelle, les historiens défont volontiers cette articulation de la permanence et de la nouveauté. C’est à la condition de saisir son ambition de reconstruction dans toute son ampleur, philosophique et politique, que Bacon est a contrario lu à partir de ses propres questions : comment, à partir d’une critique des conditions historiques qui sont les nôtres, saisir le système des institutions épistémiques et politiques, et ouvrir une nouvelle époque centrée sur une invention maîtrisée ? Comment répéter et poursuivre l’autonomie des Grecs ? Comment concevoir donc un bon gouvernement du savoir et par le savoir ? Tel est le sens que Bacon semble avoir imprimé à notre modernité.

Voir en ligne : Site de l’éditeur