Gestes et pratiques artistiques

Ce sous-axe se tourne résolument vers l’étude des pratiques artistiques, selon trois axes :
L’étude des pratiques inter artistiques s’empare des notions d’hybridation, d’emprunt, d’apport, de transfert, permettant de rapprocher les arts qui se pratiquent in praesentia des arts médiés par un support (la peinture, la création littéraire, etc.), et interrogeant la valeur créatrice du travail de l’interprète. Ces croisements modifient les classifications génériques, sans pour autant céder à la tentation d’une dissolution de la singularité des pratiques artistiques.
La figure de l’acteur, et plus généralement de l’interprète, constitue un deuxième axe de travail fort qui adopte une perspective historique, théorique et esthétique, à travers l’étude du jeu de l’acteur, de ses formations, des modalités de sa transmission.
Enfin, les pratiques éditoriales sont également étudiées, telle l’édition musicale ou la pratique du livre illustré, comme endroits de recherche d’une forme de transmission, de conservation ou de créations d’objets à la croisée des écritures artistiques.