Genre

Nous retenons une définition du genre aujourd’hui largement partagée au sein des réseaux de recherche français en sciences humaines, qui repose sur quatre points fondamentaux : les différences entre femmes et hommes sont aussi le résultat d’une construction sociale qui attribue des rôles, des statuts, des qualités, des aptitudes, différenciés ; les relations entre femmes et hommes structurent l’organisation sociale autour d’un dispositif hiérarchique qui pose la supériorité du masculin sur le féminin, et oriente le devenir des individus et des groupes ; les catégories d’hommes et de femmes, de masculin et de féminin, ne peuvent être saisies qu’en relation et en interaction, définies l’une par rapport à l’autre. Enfin cette relation ne saurait s’analyser isolément, et doit être considérée dans son intersection avec d’autres relations de pouvoir et catégories identitaires (origine, classe, « race », nation). Cette reconnaissance d’un socle épistémologique ne doit pas impliquer le dogmatisme d’une « théorie » unifiée, et ce domaine de recherche, marqué par une histoire intellectuelle déjà riche et complexe, accueille des apports de différentes traditions nationales et disciplinaires. Le thème genre réunit donc ici des travaux et des projets qui mobilisent des orientations, références et méthodes différentes (éditions de textes et anthologies, analyse des mentalités politiques [loi salique], histoire de la langue, histoire de la médecine), en fonction des objets et des chercheurs et chercheuses qui les portent, mais qui bénéficient d’un cadre de réflexion commun. Beaucoup se situent au croisement avec d’autres thèmes, ce qui est normal puisque la notion de genre a vocation à interroger l’ensemble des champs du savoir, non à constituer un savoir clos sur lui-même. Nous nous donnons aussi pour objectif de constituer un lieu de problématisation et de réflexion sur les études de genre en littérature, en philosophie et dans d’autres domaines dans une ouverture interdisciplinaire et un attachement aux exigences propres de ces disciplines.