Lucien Derainne

IHRIM - Saint-Etienne

Doctorants


Informations sur la thèse

« “Qu’il naisse l’observateur” : pensée et figures de l’observation de Charles Bonnet à Balzac »
Sous la direction de Jean-Marie Roulin
inscription : octobre 2016

Publications majeures

« L’observation, la mémoire et le prix de l’expérience dans La Comédie humaine », Nineteenth-Century French Studies, vol. 47, n°1-2, 2018-2019, p. 32-47.
« ‟ Est-ce une réalité, est-ce une chimère ? ” : la Révolution et l’idée de fiction dans Le Nouveau Paris de Louis Sébastien Mercier », dans Fictions de la Révolution. 1789-1912, Jean-Marie Roulin, Corinne Saminadayar-Perrin (dir.), Rennes, Presses Universitaires de Rennes, 2018, p. 23-35.
« La vanité inquiète de l’observateur dans Adolphe de Benjamin Constant », dans Benjamin Constant : l’esprit d’une œuvre, Éric Bordas, Jean-Marie Roulin, (dir.), Saint-Étienne, Publications de l’Université de Saint-Étienne, 2018, p. 81-96.

Documents associés


lucien_derainne_cv.pdf