Atelier de recherche TRACES - Constructions identitaires et mémoires du scandale en temps de fracture religieuse : Les conversions d’enfants « huguenots » au XVIIe siècle en Europe.


Responsable : Isabelle Moreau (ENS Lyon, IHRIM)

Lauréat « Projet EMERGENT 2018 », le projet bénéficie du soutien du Fonds Recherche de l’ENS de Lyon.


Cet atelier de recherche se propose d’analyser les mécanismes de la mémoire et de l’oubli de la fracture religieuse entre catholiques et protestants à partir du cas des conversions d’enfants. L’objectif est double. Produire une approche théorique renouvelée des études sur l’histoire de la révocation de l’Édit de Nantes en adoptant une approche comparative d’un ensemble de traces textuelles constituées en corpus numérique ; placer au centre des discours de justification et de dénonciation de la violence l’enjeu mémoriel et sa dimension générationnelle.

Participants :

Mathilde Bernard (Université Paris Nanterre) ; Monica Martinat (Université Lumière Lyon-2) ; Isabelle Moreau (ENS Lyon) ; Blandine Perona (Université Polytechnique Haut-de-France) ; Maria-Cristina Pitassi (Université de Genève, Institut d’Histoire de la Réformation) ; Tiphaine Pocquet (EA 174, Sorbonne Nouvelle) ; Daniela Solfaroli Camillocci (Université de Genève, Institut d’Histoire de la Réformation) ; Brigitte Tambrun (CNRS, Laboratoire d’études sur les monothéismes) ; Antony McKenna (Université Jean Monnet, Saint-Étienne).

 
 École-Atelier

Informations pratiques

Salle D1 112
ENS de Lyon, site Descartes
Métro Debourg