Biblyon 2019 : Livre, création littéraire et illustration à Lyon au XVIe siècle


Organisateurs : IHRIM (UMR 5317) et le centre Gabriel Naudé (EA 7286) avec la collaboration de l’Institut d’Histoire du livre

PROGRAMME

Matinée : 9h30-12h30

Michèle Clément (Université Lyon 2 – IHRIM) et Raphaële Mouren (Institut Warburg – Centre Gabriel Naudé) : Présentation et actualités de l’année passée.

Biblyon, recherches récentes
Hélène Lannier (Université Lyon 2 – Centre Gabriel Naudé) : Résultats des recherches sur Benoît Court, un juriste humaniste et ses livres.
Jean-Benoît Krumenacker (Université Lyon 2) : Retour sur les premières décennies de l’imprimerie à Lyon.
Pause.
Simonetta Adorni Braccesi : La lettre de Henri Corneille Agrippa « Suo Michaeli de Arando… » (Lyon, 7 mai 1526) ou l’apologie de sa Brefve declamation.
Malcolm Walsby (Université Rennes 2) : Jean Pillehotte et les multiples incarnations de l’anonymat.

Déjeuner (buffet)

Après-midi : 14h -17h30

Le livre illustré à Lyon au XVIe siècle
Barbara Tramelli (CNRS, Equipex Biblissima) : Le livre illustré et l’iconographie de la Renaissance lyonnaise : le projet Biblissima.
Matilde Malaspina (Cerl – 15cBOOKTRADE Project) : 15cILLUSTRATION : A database to track the production and circulation of printed images in incunables and 16th-century books.
Pause
Paul Taylor (Institut Warburg) : Bernard Salomon and the Lyonnais hatching style.
Richard Cooper (Université d’Oxford) : Illustrer les livres sur les Antiquités à Lyon.

Conclusions.


Présentation de l’évènement

Le centre Gabriel Naudé et l’IHRIM collaborent depuis plusieurs années autour de l’histoire du livre et de la création littéraire dans le cadre du projet Biblyon : Le livre à Lyon au XVIe siècle.

Les presses lyonnaises sont censées non seulement avoir imprimé le premier livre en français, mais avoir introduit en France le livre illustré. La quantité de livres publiés à Lyon à la Renaissance (25 000) n’est inférieure qu’à celle des livres publiés à Paris, et se différencie de la production parisienne par l’importance accordée depuis le début à l’image.

Pour avancer encore dans la connaissance et l’étude du livre illustré à Lyon, il apparaît indispensable de constituer un corpus de ces images qui soit le plus complet possible. L’objectif du projet est donc dans un premier temps de constituer ce corpus d’images, en utilisant les enquêtes inédites et encore incomplètes lancées depuis plusieurs années à Lyon au sein de l’Institut d’Histoire de la Pensée Classique par le groupe d’histoire de l’art et en les complétant en dépouillant les notices des bibliographies lyonnaises existantes

 
 Journée d’étude

Informations pratiques

Villeurbanne

Enssib
17-21 bd du 11 novembre 1918