Séance 2. « C’est l’hôpital des fous » : imagination et déraison


Organisé par Stéphanie Genand, Université de Rouen – CEREDI
Jean-Marie Roulin, Université Jean Monnet – UMR IHRIM

Carnet de recherche en ligne : https://1800.hypotheses.org/

Séance 2

Cette rencontre sera l’occasion de prolonger les contacts noués entre les personnes intéressées en janvier dernier et d’approfondir le second axe retenu comme problématique générale du séminaire : après l’histoire littéraire, l’histoire de la folie et les questions spécifiques qu’elle soulève entre 1780 et 1830. La séance permettra de lancer les jalons d’une Histoire de la folie à l’âge moderne, tout en permettant aux doctorants et aux jeunes chercheurs de présenter leurs travaux sur ce sujet et de mettre en perspective leurs projets de thèse.

13h30 Ouverture
Présentation des futures séances et de leurs objets dans la perspective du séminaire.

Imaginaire et imagination entre 1780 et 1830
Jean-Marie Roulin, Université Jean Monnet Saint-Étienne, IHRIM
Introduction générale.

14h00 Maxime Triquenaux, Université Lumière Lyon 2, IHRIM
« La notion d’imaginaire social et ses usages possibles dans les études littéraires ».

Jalons pour une Histoire de la folie à l’âge moderne
14h45 Stéphanie Genand, Université de Rouen Normandie, Cérédi
« 1780-1830 : la fiction à l’âge clinique ».

15h30 Pause-café

15h45 Romain Enriquez, Université de Lorraine (Nancy)
« Penser une histoire des fous et de la folie ».

16h15 Cyrielle Peschet, Université de Rouen Normandie, Cérédi
« Expériences de la folie dans la correspondance staëlienne ».

17h00 Fin


Ce séminaire se veut une fédération active de chercheurs, d’enseignants et de doctorants travaillant sur la période 1780-1830. La périodisation de l’histoire littéraire française et les contraintes institutionnelles ont constitué ces cinquante années en un point aveugle. Il s’agira d’appréhender ce moment capital de la vie littéraire non comme une transition entre déclin des Lumières et invention du romantisme, mais comme des années dynamiques et fécondes, tumultueuses jusqu’à la confusion, et fertiles de ce tumulte même.

Le groupe « 1800 » se réunirait deux fois par an, dans un premier temps autour des deux grands axes qui vont structurer nos réflexions, sans être bien entendu exclusives de toutes les autres initiatives scientifiques qui naîtront au fil de nos rencontres :

-  Une nouvelle histoire littéraire de la France entre 1784 et 1830, dirigée par Jean-Marie Roulin.
-  Une histoire de la folie à l’âge moderne, dirigée par Stéphanie Genand.

Lieu d’échange et de réflexion, chaque séminaire donnera la parole autant aux enseignants- chercheurs qu’aux doctorants ; non pas pour présenter des communications abouties, comme dans un colloque, mais des démarches, des questionnements, des états des lieux critiques susceptibles de nourrir le débat et d’ouvrir des perspectives nouvelles. Il sera aussi l’occasion de présenter des éditions en cours, de nouveaux travaux ou des thèses. Il donnera enfin lieu à la création d’un « Carnet de recherche » sur hypotheses.org, afin de faire vivre nos réflexions sur ces questions au-delà des séances effectives qui nous réuniront. Il est donc ouvert à toutes celles et ceux qui souhaitent y participer, à toutes les propositions et initiatives.

 
 Séminaire

Informations pratiques

Mont-Saint-Aignan (76)

Université de Rouen Normandie
1 rue Lavoisier
UFR de Lettres - Bât. A
3e étage
Salle du Conseil

Documents à télécharger

Dates passées

  Séminaire
Séance 4. Repenser le moment 1800


  Séminaire
Séance 3. Les Révolutions de l’intime


  Séminaire
« 1800 ». Séance 1