Céline SAVATIER-LAHONDÈS « Transtextuality, (Re)sources and Transmission of the Celtic Culture Trough the Shakespearean Repertory »

Thèse en cotutelle, sous la direction de Danièle BERTON-CHARRIÈRE et de John DRAKAKIS (University of Stirling).

Membres du Jury :
Danièle BERTON CHARRIÈRE, Université Clermont-Auvergne (directrice de thèse)
John DRAKAKIS, University of Stirling (directeur de thèse)
Martine YVERNAULT, Université de Limoges (rapporteure)
Marie-Françoise ALAMICHEL, Université Paris-Est Marne La Vallée (rapporteure)
Angus VINE, University of Stirling
Nora VIET, Université Clermont-Auvergne

Titre traduit
Transtextualité, (re)sources et transmission de la culture celtique par le biais du répertoire shakespearien

Résumé

Cette thèse explore les résurgences de motifs liés aux cultures celtiques dans les pièces de Shakespeare, c’est-à-dire la manière dont les cultures pré-chrétienne et pré-romaine des îles britanniques imprègnent l’œuvre théâtrale de William Shakespeare. Ces motifs n’apparaissent pas toujours de manière évidente à la surface du texte. Cela arrive parfois, mais ils requièrent souvent une analyse précise et approfondie. Cette question est jusqu’à présent restée relativement inexplorée ; en ce sens nous pouvons parler d’une construction de sens. Cependant, les cultures en question appartenant à un passé antique, il est possible d’accepter l’idée d’une ‘reconstruction’ d’un passé jusque là oublié. Basé sur une définition rigoureuse du terme ‘celtique’, cette étude examine en détail la présence des motifs, tout d’abord dans les chroniques auxquelles Shakespeare a pu avoir accès, sans oublier les notions d’oralité et de ‘discours’, inhérentes à l’analyse d’une culture avant tout orale. La figure du roi Arthur et la matière arthurienne, perçus comme la voie d’entrée dans le sujet, sont étudiés en relation avec les œuvres du dramaturge. Dans les pièces historiques, l’analyse des personnages venant des ‘marges’, i.e. le Pays-de-Galles, l’Irlande et l’Écosse informent sur la vision pré-moderne de ces ‘frontaliers’. Seules deux œuvres sont situées dans un contexte historique celtique : Cymbeline et Le Roi Lear, mais de nombreux motifs surgissent aussi dans d’autres pièces telles que Macbeth, Le songe d’une nuit d’été, La tempête, Le Conte d’hiver et d’autres. Ce travail de recherche révèle un substrat qui produit une nouvelle lecture enrichissante des œuvres de William Shakespeare.

Mots-clés : Shakespeare ; Celtic ; Motifs ; (Re)sources ; Antiquité ; Rhizome ; Shakespeare, William (1564-1616) ; Littérature anglaise — 16e siècle ; Littérature anglaise — 17e siècle ; Théâtre (genre littéraire) anglais — 16e siècle — Influence celtique

Thèse disponible en ligne

 
 Soutenance

Informations pratiques

Clermont-Ferrand

Université Clermont-Auvergne

Dates à venir

Dates passées

 
Soutenance : Pascale MOUNIER « Expérimentations romanesques de la Renaissance » (HDR)

 
Soutenance : Yves GARDES « Paradoxes de la poétique chez Ralph Waldo Emerson »

 
Soutenance : Pauline CLOCHEC « Marx jeune hégélien - 1841-1846 »

 
Soutenance : Yuanfan HUANG « Conceptual tuning : a philosophical method »

 
Soutenance : Sylvia GIOCANTI « Scepticisme et philosophie » (HDR)

 
Soutenance : Livia SEGURADO « Popular Shakespeare : Brazilian Reappropriations »

 
Soutenance : Eric MARQUER, « Les conditions du lien civil » (HDR)

 
Soutenance : Marine PICON, "Normes et objets du savoir dans les premiers essais leibniziens"