Claude Longeon, l’humanisme forézien et la Renaissance européenne


Rencontre
Marie-Joëlle LOUISON-LASSABLIÈRE (IHRIM Saint-Étienne)
« Le Ballet en langage forézien de Marcellin Allard (1605) : supplément à l’étude de Claude Longeon ».

Exposition
Visite guidée de l’exposition patrimoine Ouvrages de la Renaissance. Écrivains originaires du Forez
par Laetitia Soubre (Médiathèque Tarentaize).


Pionnier des études seiziémistes en France, éditeur infatigable de textes souvent rares, membre fondateur de deux sociétés seiziémistes, RHR (Réforme Humanisme Renaissance) et la SFDES (Société Française d’Etude du Seizième Siècle), Claude Longeon fut à la fois l’une des grandes figures de la recherche seiziémiste, professeur de littérature de la Renaissance et président de l’Université Jean Monnet Saint-Étienne.
À l’occasion du trentième anniversaire de sa mort, l’association Réforme Humanisme Renaissance souhaite rendre hommage au Professeur Claude Longeon, en proposant une journée d’étude consacrée aux principaux champs qu’il a largement contribué à défricher. Auteur de travaux fondateurs sur Étienne Dolet, Jeanne Flore, Louis de Berquin ou le théâtre au XVIe siècle, Claude Longeon a nourri le souci constant d’inscrire ses recherches régionales dans les perspectives plus vastes de la Renaissance et de l’Humanisme français (Jean du Choul et le mont Pilat, Scève et la traduction des psaumes, le Forez religieux... ). C’est en ce sens, qu’il a contribué à la valorisation des fonds d’incunables et de livres imprimés au XVIe siècle de la Bibliothèque municipale de Saint-Étienne – et l’Institut qui portait son nom a poursuivi cette œuvre de catalogage des bibliothèques de la région (Montbrison, Roanne... ). Au-delà du simple Forez, ses travaux engagent les enjeux et interrogations de l’humanisme européen, comme lorsqu’il édite et commente les lettres de Conrad Gessner au médecin et botaniste Jean Bauhin fils, alors à Lyon.
Ces deux journées s’articulent en deux temps et s’adressent, par les actions menées et par les lieux choisis, tant au grand public qu’aux étudiants et aux chercheurs. Elles visent à inscrire le territoire forézien au cœur des dynamiques intellectuelles et innovantes d’hier et d’aujourd’hui. La première journée s’ancre à la ville, à la Bibliothèque municipale Tarentaize, où se tiendra une exposition de livres anciens mettant à l’honneur les auteurs foréziens du XVIe siècle. L’AG et le CA de l’association Réforme Humanisme Renaissance se réuniront exceptionnellement à Saint-Étienne, nouveau centre humaniste. La seconde journée, à l’Université, propose une journée d’étude qui se tiendra au Kiosque de la Bibliothèque universitaire Tréfilerie, dans une volonté d’ouverture au public étudiant. Des spécialistes français et étrangers illustreront la vitalité des champs de recherche ouverts par Claude Longeon, marqués par l’interdisciplinarité. L’action met ainsi en œuvre la vocation première de l’Université : entrelacer recherche innovante, enseignement et vulgarisation.

Événement labellisé « 50 ans de l’UJM »

 

Informations pratiques

Saint-Étienne

Médiathèque
centrale de Tarentaize
20-24 rue Jo Gouttebarge

Documents à télécharger

Dates à venir

  Journée d’étude
Claude Longeon, l’humanisme forézien et la Renaissance européenne