La musique de scène dans le théâtre parlé de Diderot à Hugo

Colloque organisé par l’Université Paul Valéry Montpellier 3 (Patrick Taïeb), l’Université Lyon 2 (Olivier Bara), le Centre de Musique Baroque de Versailles (Solveig Serre) et le CNRS, et avec la collaboration de la Compagnie Théâtre du Matin.


Entre les idées de Diderot, les pratiques de la Comédie-Française, le mélodrame du début du XIXe siècle, le drame romantique ou le théâtre populaire, la proximité est ancienne et constante quand on considère la musique de scène. Elle ex- périmente alors des procédés de rencontre entre la parole, l’image (décor, costume, atmosphère) et la musique qui nous sont devenus familiers à cause de leur omniprésence dans les arts au- diovisuels. Quels effets attendait-on d’elle au théâtre, où l’on chante peu ou pas du tout ? Les théâtres avaient-ils un orchestre ? Quelle était cette musique non-chantée et dans quelle pro- portion intervenait-elle ? Sa présence était-elle inspirée par des préconisations théoriques ? Pourrait-on en décrire les pratiques et observer leur permanence, leur renouvellement au cours de la séquence ouverte à la fin des années 1750 par le Discours sur la poésie dramatique de Diderot et aboutissant aux drames hugoliens conçus pour le Théâtre de la Porte Saint-Martin ?

 
 Colloque

Informations pratiques

ÉCOLE NATIONALE DES CHARTES
salle Léopold-Delisle, 65 rue de Richelieu, 75002 Paris
BOULOGNE
18 mai (à partir de 16 h) et 19 mai
BIBLIOTHÈQUE PAUL MARMOTTAN
7 place Denfert Rochereau, 92100 Boulogne-Billancourt

Documents à télécharger