Séminaire « 1800 » Recherche sur la littérature des années 1780-1830

Les Révolutions de l’intime

Séance 3

Cette troisième séance, organisée par Paul Kompanietz (CPGE Dijon) et Jean-Marie Roulin, engagera une nouvelle enquête sur les « Révolutions de l’intime ». Entre ce qui a naguère été décrit comme « l’invention de l’intimité », lisible jusque dans les objets et les espaces de la vie quotidienne, et un XIXe siècle marqué par le sacre de l’intime, le moment 1800 représente un tournant qui mérite à plus d’un titre d’être interrogé. De l’idéologie des Lumières, si soucieuse par ailleurs de publicité, au culte romantique de la subjectivité, la question de l’intime est d’autant plus cruciale qu’elle surgit au tournant des deux siècles sur la scène de l’Histoire, en un temps où l’hypervisibilité des intérêts publics a rendu problématique l’expression du moi le plus intérieur. De quel droit parler de soi ? Quelle peut être la place des expériences personnelles et des émois individuels en cette époque troublée ? Au cœur de la période, les événements de la Révolution puis de l’Empire ont-ils suscité un reflux de l’intime ou, comme l’attesterait plutôt la vitalité des mémoires, autobiographies et correspondances, ont-ils favorisé l’efflorescence d’une littérature de l’intime ? Comment la naissance d’un « sentiment intime » s’est-elle articulée à la notion d’espace public, qui est une autre « invention » du siècle des Lumières ? Et quel regard nouveau, si nous parlons des révolutions de l’intime, est alors posé sur les sexualités ?

 
 Séminaire

Informations pratiques

Lyon 7e

ENS de Lyon
Site Descartes
15 parvis René Descartes
Bâtiment Buisson
Salle D8 003

Documents à télécharger

Dates à venir

  Séminaire
Les Révolutions de l’intime


Dates passées

  Séminaire
« C’est l’hôpital des fous » : imagination et déraison


  Séminaire
« 1800 »