Marion BLANCHIER « Vivre vraiment. Seuil et persévérance, avec Spinoza. »

Le jury est composé de :
Delphine ANTOINE-MAHUT,
Julie HENRY,
Chantal JAQUET,
Pierre-François MOREAU (dir.),
Pascal SÉVÉRAC,
Ursula RENZ.

RÉSUMÉ

Dans une société libérale où l’injonction à être soi-même, à être heureux et à vivre sa liberté en toute indépendance structure l’imaginaire et les parcours de vie, la place qu’ont les dépressions et les addictions interrogent. Interprétées non seulement comme résultat d’une histoire et d’une situation individuelles mais aussi comme pathologies sociales, dépressions et addictions indiquent les risques et limites d’une certaine forme de vie, la nôtre, et suscitent la critique et la recherche d’autres manières de vivre, d’une manière de vivre plus adéquate. Ainsi, le questionnement éthique et politique ancien portant sur la manière de conduire sa vie réapparaît dans des conditions socio-culturelles concrètes, appelant une réponse valable pour tout homme mais propre aussi à ces conditions et à chaque individu qui s’interroge, de manière existentielle. Spinoza proposant lui-même ce va-et-vient d’une anthropologie et d’une éthique générales à une attention particulière aux sociétés humaines et au point de vue des hommes sur leur propre vie, est susceptible d’éclairer ce questionnement et d’indiquer des moyens concrets d’y répondre.

Comprendre ce qu’est vivre pour un homme, et ce qu’est vivre vraiment, permet d’appréhender en même temps le lieu et la façon dont les individus se saisissent de cette question du « comment vivre ». Ils amorcent ainsi l’institution d’une nouvelle manière de vivre, laquelle ne peut durer que si elle est soutenue au sein de certaines relations et activités. La liberté, comme le bonheur et la constitution d’un soi consistant, ne se décident donc pas, et encore moins seul, mais émergent de ce long cheminement qui implique de s’engager autrement, individuellement et collectivement, dans les relations et activités qui structurent toute vie humaine.

Thèse disponible en ligne

 
 Soutenance

Informations pratiques

Lyon 7e

ENS de Lyon,
site Buisson
salle D8.001

Dates à venir

Dates passées

 
Soutenance : Maxime BOUTROS-JACQUELINE « Pierre Bayle et les controverses sur le libre arbitre »

 
Soutenance : Quentin BIASIOLO « L’amour à l’épreuve du temps »

 
Soutenance : Zoé SCHWEITZER « Normes, limites et marges : le laboratoire tragique » (HDR)

 
Soutenance : Pascale MOUNIER « Expérimentations romanesques de la Renaissance » (HDR)

 
Soutenance : Yves GARDES « Paradoxes de la poétique chez Ralph Waldo Emerson »

 
Soutenance : Bruno ROCHE « Lumières épicuriennes au “Siècle des Saints” » (HDR)

 
Soutenance : Hélène LANNIER « Benoît Court, un juriste humaniste et ses livres »

 
Soutenance : Pauline CLOCHEC « Marx jeune hégélien - 1841-1846 »

 
Soutenance : Yuanfan HUANG « Conceptual tuning : a philosophical method »

 
Soutenance : Sylvia GIOCANTI « Scepticisme et philosophie » (HDR)

 
Soutenance : Livia SEGURADO « Popular Shakespeare : Brazilian Reappropriations »

 
Soutenance : Eric MARQUER, « Les conditions du lien civil » (HDR)

 
Soutenance : Marine PICON, "Normes et objets du savoir dans les premiers essais leibniziens"

 
Soutenance : Hubert AUPETIT, De L’Esprit géométrique aux Pensées de Pascal : nécessité biblique