Mingyan ZHANG « Récits de voyage et représentation de l’altérité chinoise (XVIe-XVIIIe siècle) »

Thèse de doctorat en Langues et littératures françaises

Le jury est composé de :
Pierre SERVET (directeur de thèse)
Sylvie REQUEMORA (présidente de jury et rapporteure)
Siyan JIN (rapporteure)
Philippe POSTEL
Fabienne BOISSIERAS

Résumé
Certains clichés ou stéréotypes qui existent encore aujourd’hui dans la façon dont les Occidentaux se représentent la Chine pourraient trouver leurs origines dans une époque ancienne. Avant même Marco Polo, un premier voyageur occidental connu, Jean du Plan Carpin, a visité la Chine en 1245 et laissé un des premiers récits de voyage, Histoire des Mongols. Depuis, animés par diverses motivations, d’autres voyageurs ont posé leur pied sur ce grand empire et ont décrit dans leurs récits l’altérité qu’ils y ont découverte. Tous ces écrits font vivre au lecteur une aventure orientale et contribuent à créer en Occident l’image de la Chine. Cette image se modifie en fonction de la nature du regard posé sur la Chine par les différents types de voyageurs. C’est ainsi que nous avons choisi comme corpus quatre catégories de récits de voyage écrits entre le XVIe et le XVIIIe siècle, période fondamentale dans la révélation de la Chine à l’Occident et dans l’histoire des échanges entre ces deux mondes : le récit de l’aventurier portugais du XVIe siècle, Fernao Mendes Pinto ; celui du missionnaire français du XVIIe siècle, Louis Lecomte ; celui du commerçant suisse du XVIIIe siècle, Charles de Constant ; et enfin en ce même siècle, celui de l’ambassadeur anglais, George Staunton. Notre thèse porte sur l’étude des influences exercées par ces différents types de récits et le statut de ceux qui les rédigent sur l’expression de l’altérité et la construction de l’image de la Chine. Le présent travail a visé dans un premier temps à construire une réflexion théorique sur l’autre et l’altérité, sur les enjeux du récit de voyage ainsi que sur la relation et les échanges interculturels entre la Chine et l’Europe depuis le Moyen Âge jusqu’à l’âge classique. Nous avons précisé ensuite comment les différents types de récits, influencés par l’intérêt ou certains préjugés, contribuent à la représentation de l’altérité chinoise sous les grands aspects politique, culturel et économique. Enfin, nous avons dégagé les dimensions d’écriture (le romanesque, la vraisemblance et la scientificité) que les différents types de voyageurs ont adoptées dans leurs récits pour rendre compte de l’altérité chinoise.

Thèse disponible en ligne

 
 Soutenance

Informations pratiques

Lyon

Dates passées

 
Soutenance : Quentin BIASIOLO « L’amour à l’épreuve du temps »

 
Soutenance : Pascale MOUNIER « Expérimentations romanesques de la Renaissance » (HDR)

 
Soutenance : Yves GARDES « Paradoxes de la poétique chez Ralph Waldo Emerson »

 
Soutenance : Pauline CLOCHEC « Marx jeune hégélien - 1841-1846 »

 
Soutenance : Yuanfan HUANG « Conceptual tuning : a philosophical method »

 
Soutenance : Sylvia GIOCANTI « Scepticisme et philosophie » (HDR)

 
Soutenance : Livia SEGURADO « Popular Shakespeare : Brazilian Reappropriations »

 
Soutenance : Eric MARQUER, « Les conditions du lien civil » (HDR)

 
Soutenance : Marine PICON, "Normes et objets du savoir dans les premiers essais leibniziens"