Poética de la interpolación en la literatura áurea : de la tradición a la modernización


Organisatrices :
Marine Ansquer, doctorante à l’université Lyon 2,
Aude Plozner, doctorante à l’université Lyon 2, affiliée à l’université de Huelva - Espagne

Résumé

Au cours de cette Journée d’Etude, nous chercherons à approfondir l’étude de la pratique de l’interpolation dans la littérature du Siècle d’or espagnol. Issue d’une longue tradition, la récupération de cette praxis aux XVIe et XVIIe siècles ne va pas sans questionnements, comme le rappellent les exemples bien connus de Miguel de Cervantès ou de Mateo Alemán. En fait, la définition même du terme d’ « interpolation » donnée par le Trésor de la Langue Française semble synthétiser toutes les interrogations à son sujet : « Introduire dans un texte, par erreur ou par fraude, des phrases, des mots, des éléments qui ne figuraient pas dans l’original ». Cette acception nous dirige immédiatement vers l’idée de dénaturation, et pose la question de la place du récit interpolé au sein du roman. Simple intermède répondant à l’objectif prisé de la variatio, digression inconvenante qui détourne le romancier de son propos, ou encore valeur ajoutée indispensable au reste du récit, les interprétations de ce procédé et ses effets sur la construction narrative sont multiples et mériteraient d’être bien plus explorés. Nous nous proposons donc de découvrir (ou de redécouvrir) les œuvres du Siècle d’or mettant en place, à différents niveaux, cette pratique de l’interpolation, dans le but de déterminer dans quelle mesure elle peut être considérée comme un laboratoire privilégié d’expérimentations narratives, susceptible de conduire aux innovations fictionnelles dont nous savons que ces deux siècles ont été porteurs. Les travaux de cette journée chercheront notamment à mettre en évidence les féconds croisements entre tradition et modernisation qui se jouent dans le récit interpolé, les diverses techniques d’insertion d’un récit dans la trame principale, et bien sûr les fonctions que ce récit peut remplir au vu du reste du roman.

 
 Journée d’étude

Informations pratiques

Lyon 5e

Instituto Cervantes
58 Montée de Choulans