Zoé COMMÈRE « Un autre regard sur le monde. Poétique et géopolitique de l’espace dans les grands reportages et les romans de Gaston Leroux (1897-1924) »

Le jury est composé de :
Sarah Al-Matary, maîtresse de conférences, Université Lyon 2
Olivier Bara, professeur, Université Lyon 2, directeur
Myriam Boucharenc, professeure, Université Paris Ouest Nanterre
Guillaume Pinson, professeur, Université Laval, Québec, Canada
François Vanoosthuyse, professeur, Université de Rouen
Mylène Bédard, professeure adjointe, Université Laval, Québec, Canada

Résumé

Gaston Leroux (1868-1927) a été grand reporter au journal Le Matin avant d’écrire des romans feuilletons dans la presse. Sa carrière et son œuvre sont marquées par l’univers médiatique, qui a constitué pour Leroux un laboratoire d’écriture, une source d’inspiration et un support de publication privilégié. Mais les deux pans de sa production sont aussi unis par la problématique spatiale : reportages comme romans proposent des représentations élaborées de l’Ailleurs. Travaillé par une hybridité générique, l’espace dans les textes de Leroux présente un ancrage marqué dans l’actualité qui le pare d’une forte référentialité tout en s’ouvrant à des influences imaginaires telles que celles du conte, du roman gothique ou policier, ou encore du mélodrame. Au travers d’un corpus regroupant ses grands reportages les plus importants et certains de ses romans d’aventures qui reprennent ces cadres étrangers, il s’agit d’étudier les différentes stratégies utilisées pour mettre en scène l’espace. Celui-ci ne joue pas qu’un rôle de décor exotique : il assume des fonctions politiques dans une époque qui connaît de grands bouleversements (colonisation, Première Guerre mondiale, révolution russe…). Explicitement, les écrits de Leroux s’inscrivent dans le discours social de leur temps : ils opposent des empires de perte de vitesse (qui servent de terrain de jeu à des héros qui les maîtrisent mieux que leurs dirigeants officiels) à un modèle de l’Etat-nation dont la France de la IIIe République est présentée comme le meilleur exemple. Cependant, au sein de cet espace référentiel présenté avec un certain manichéisme, Leroux ménage, grâce à la fiction, des lieux différents où s’exprime une contestation du modèle spatial dominant et qui permettent à Leroux d’introduire du jeu dans une conception de l’espace apparemment doxique, d’interroger la mondialisation en cours et de proposer d’autres formes d’organisation spatiale et géopolitique.

Abstract

Another look on the world
Poetics and geopolitics of space in Gaston Leroux’s international reporting and novels (1897-1924)

As a reporter, Gaston Leroux (1868-1927) covered many trials as well as the international news for Le Matin. He then went on to write paraliterary novels, published as serials in the press. Both his career and his works are heavily influenced by the media, which served as his main publication outlet, as a writing laboratory and as a source of inspiration. However, both sides of his work are connected by the attention he gives attention to space as a problematic : his newspaper articles as well as his novels offer complex representations of far away places. Because of this strong genre hybridity, space in Leroux’s novels is connected to the news, which adds an important sense of referentiality, but it is also influenced by fictional genres such as fairy tales, detective novels and even melodrama. Through a body of works encompassing both his main newspaper stories and those of his adventure novels which take place in foreign countries, we shall study the various strategies implemented to represent space as an important concern in the narrative. Indeed, for Leroux, space is not only an exotic background to be quickly forgotten in favor of action. It also has a political role during agitated times. Superficially, Leroux’s works fit in with the social representations of his time : they oppose weakening empires, which serve as playgrounds to heroes who have mastered them better than their own rulers, to the model of the nation-state, exemplified by the French Third Republic. And yet, within this referential and quite Manichean space, he creates, through fiction, different places in which a contestation of the dominant model is expressed. Utopian islands and carnivalesque heterotopias allow Leroux to question globalization and to offer alternative forms of spatial and geopolitical organisation.

 
 Soutenance

Informations pratiques

Lyon 7e

MILC
35 Rue Raulin
Salle 409

Dates passées

  Soutenance
Pauline CLOCHEC « Marx jeune hégélien - 1841-1846 »


  Soutenance
Sylvia GIOCANTI « Scepticisme et philosophie » (HDR)


  Soutenance
Eric Marquer, « Les conditions du lien civil » (HDR)


  Soutenance
Marine Picon, "Normes et objets du savoir dans les premiers essais leibniziens"