Portes et seuils au siecle d’or

ORGANISATEURS :
Philippe Meunier
Nathalie Dartai-Maranzana

Ce colloque invite à réfléchir sur le concept de seuil dans la littérature et iconographie espagnoles du Siècle d’or, entendu dans sa dimension architecturale (celle de la maison, du quartier et de la ville) et envisagé dans sa double valence spatiale et temporelle. Ambivalent et pluridimensionnel, le seuil renvoie à la dualité symbolique de la figure de Janus, dieu des passages et gardien des portes, qui veille sur le passé comme sur le futur et protège à la fois l’en-deçà et l’au-delà de l’espace dont il marque la transition. Ouvert sur l’espace domestique ou intime, le seuil va donner la pleine mesure de sa potentialité dramatique et de sa rentabilité symbolique dans les intrigues théâtrales et romanesques ainsi que dans le discours poétique. De même, dans l’iconographie, la porte ouverte apporte la perspective vers un hors champ suggéré par le peintre. Ainsi donc, les espaces liminaires, véritables lieux-temps, favorisent la confrontation avec l’altérité et s’ouvrent sur l’expérience majeure de la découverte.

COMITÉ D’ORGANISATION
Fernando COPELLO, Université du Maine
Nathalie DARTAI-MARANZANA, Université Lumière Lyon 2
Christelle GROUZIS-DEMORY, Université Paul Valéry Montpellier 3
Philippe MEUNIER, Université Lumière Lyon 2
Aude PLOZNER, Université Lumière Lyon 2
Isabelle ROUANE-SOUPAULT, Aix-Marseille Université

COMITÉ SCIENTIFIQUE
Jean-Pierre ETIENVRE, professeur à l’université de Paris-Sorbonne
Ruth FINE, professeur à la Hebrew University of Jerusalem (Israël)
Rafael GONZÁLEZ CAÑAL, professeur à la universidad Castilla la Mancha (Espagne)
Augustin REDONDO, professeur à l’université Sorbonne-Nouvelle-Paris 3
Melchora ROMANOS, professeur à la universidad de Buenos Aires (Argentine)
Brigitte URBANI, professeur d’italien à Aix-Marseille Université
Lillian VON DER WALDE MOHENO, professeur à la Universidad Autónoma Metropolitana, Iztapalapa (Mexique)

Dates à venir

  Colloque
Portes et seuils au siecle d’or