Autour de Vallès n° 46, 2016
« Vallès et les anarchistes »

Sarah AL-MATARY (dir.)

n° 46, novembre 2016, 191 p.

Les contributions ici réunies portent autant sur les sociabilités de Jules Vallès que sur les références théoriques ou les traces d’un imaginaire anarchiste dans ses écrits. Différents travaux ont déjà éclairé, au sein de ce corpus, la part de la critique de l’État, l’apport de Proudhon et Bakounine, une proximité avec d’autres œuvres apparentées à l’anarchisme. Aucune monographie ne met toutefois en regard la relation de Vallès aux idées et aux milieux anarchistes, et la réception de ce dernier par les militants, sur la vaste période qui court de 1848 à nos jours. Projet ambitieux, dont ce numéro de revue se propose de documenter certains aspects, en espérant ouvrir la voie à de futures explorations. Autour de Vallès se retrouvent ici l’illustrateur qui en a fait un héros de bande dessinée, une cheville ouvrière de la revue La Rue (1968-1986), des universitaires d’horizons disciplinaires variés ‒ historiens, géographes, « littéraires » exerçant en France ou à l’étranger. Dans le respect de la chronologie, les trois premiers articles se concentrent sur les grandes étapes de l’activité vallésienne (1848, la Commune, l’exil, la refondation du Cri du peuple), sans négliger les réseaux dans lesquels cette activité s’inscrit ; les suivants montrent comment, sur le long terme, Vallès dialogue ‒ ou résiste au dialogue ‒ avec d’autres réalisations, figures, supports des anarchismes ‒ car c’est bien le pluriel qu’il faudrait employer pour représenter l’anarchisme dans sa diversité.

Voir en ligne : Site de la revue