Dramaturgies de l’inconstance.
La Double Inconstance, La Fausse Suivante et La Dispute de Marivaux

Christelle BAHIER-PORTE et Catherine AILLOUD-NICOLAS

coll. « Cours », série « Concours »
Rouen-Le Havre, PURH
20 novembre 2018, 162 p.
ISBN 979-10-240-1199-8
ISSN SN 1952-5915

Résumé

Le dialogue entre La Double Inconstance, La Fausse Suivante et La Dispute de Marivaux révèle un théâtre dans lequel relations humaines et sociales se durcissent. La dramaturgie de l’inconstance se nourrit de manipulations et de mensonges qui questionnent l’identité et transforment les amours idéales en guerre des sexes ou en conquêtes financières.

Loin de reproduire de pièce en pièce, comme cela lui a souvent été reproché, une éternelle surprise de l’amour, Marivaux a bâti une œuvre théâtrale protéiforme aux multiples contours. Tout regroupement inédit à l’intérieur du corpus théâtral fait apparaître de nouvelles lignes de force, de nouveaux liens avec les textes narratifs, qui mettent à mal le cliché de l’uniformité et de la répétition.

Lorsque dialoguent La Double Inconstance, La Fausse suivante et La Dispute, la dramaturgie de l’inconstance se substitue à la « machine matrimoniale », donnant l’image d’un théâtre dans lequel relations humaines et sociales se tendent et se durcissent. Cette dramaturgie se nourrit de manipulation et de mensonge qui menacent la comédie et le comique, questionnent l’identité jusqu’au trouble, transforment les amours idéales en guerre des sexes ou en conquêtes financières.

Les autrices

Catherine Ailloud-Nicolas est maitre de conférences à l’université Claude Bernard Lyon 1. Christelle Bahier-Porte est professeure de littérature française à l’université Jean-Monnet. Elles sont toutes deux membres de l’Institut d’histoire des représentations et des idées dans les modernités (IHRIM, UMR 5317).

Voir en ligne : Site de l’éditeur