La Mettrie
Philosophie, science et art d’écrire

A. PASCHOUD et F. PÉPIN (dir.)

coll. « Histoire du matérialisme »
Paris, Éditions Matériologiques,
octobre 2017, 308 p.
ISBN 978-2-37361-129-8
eISBN 978-2-37361-130-4

Julien Offray de La Mettrie (1709-1751) est une des figures les plus subversives du siècle des Lumières. Célèbre en son temps pour avoir défendu un monisme radical, qui lui valut nombre de critiques et de condamnations officielles, La Mettrie est l’un des premiers penseurs à se revendiquer matérialiste. Mais il fut aussi et d’abord un médecin, un auteur et un traducteur de nombreux ouvrages médicaux et scientifiques. Ses centres d’intérêt comprennent tous les champs environnant la médecine, notamment la physiologie, l’histoire naturelle, la chimie, les politiques publiques. La Mettrie fut encore un écrivain, sans doute sous-estimé, sachant allier attaques ad hominem, ironie et déplacements subtils dans une volonté toujours réaffirmée d’ébranler toutes les formes d’orthodoxie.

C’est à ces divers aspects, dont l’articulation n’est pas toujours aisée, que le présent ouvrage s’est intéressé. Il réunit des spécialistes de La Mettrie, de la philosophie du XVIIIe  siècle, de l’histoire des sciences et de la littérature.

Voir en ligne : Site de l’éditeur