LES PAYS-BAS AUX XVIIE ET XVIIIE SIÈCLES. Nouveaux regards

Catherine SECRETAN et Delphine ANTOINE-MAHUT (dir.)

Paris, Editions Honoré Champion
coll. « Vie des huguenots »
octobre 2015, 296 p.
ISBN 9782745328625

4e de couverture

Ce recueil d’articles est issu d’un colloque qui s’est tenu à l’École normale supérieure de Lyon en février 2012 et qui avait pour objectif l’examen de certains résultats issus des recherches récentes sur les Pays-Bas aux XVIIe et XVIIIe siècles. Dans l’Europe de l’époque, les provinces néerlandaises ont constitué un véritable laboratoire des pratiques et des idées. Pour le chercheur d’aujourd’hui, elles demeurent une « mine d’études de puissant intérêt », comme l’écrivait un jour Lucien Febvre à Johan Huizinga. Tant par la dimension innovante des expériences menées que par l’accueil réservé aux œuvres venues d’ailleurs, que ce soit sur le plan intellectuel, économique, social ou politique, les Pays-Bas (la Hollande en tête) ont joué un rôle phare dans l’espace européen de leur temps. Nombre d’aspects de cette histoire essentielle ont été, au cours des décennies récentes, mis en lumière, explorés et documentés à partir de sources nouvelles. En même temps, il est apparu avec force que les méthodes devaient se croiser et que les regards pouvaient avec profit se rencontrer, en-deça comme « par-deça » – pour reprendre les expressions de l’époque – les espaces nationaux. Autrement dit, que l’histoire d’un pays pouvait être utile à l’histoire d’un autre. Les textes réunis dans ce volume ont pour ambition de le montrer.

Voir en ligne : Site de l’éditeur