Littératures classiques, n° 100, 2019.
L’aventure au XVIIe siècle : itinéraires d’une notion

Pierre RONZEAUD et Michèle ROSELLINI (coord.)

Diffusé par les Presses universitaires du Midi
Littératures classiques, n° 100, 2009, 308 p.
Parution le 3 janvier 2020
ISBN : 978-2-8107-0614-3
ISSN : 0992-5279

La plasticité et la fécondité de la notion d’« aventure » – des récits viatiques d’explorations qui en donnent des témoignages vécus ou inventés, aux histoires dramatiques ou romanesques qui la mettent en scène et aux réflexions éthiques, politiques, philosophiques qui l’interrogent – lui confèrent une étonnante productivité créatrice en un XVIIe siècle caractérisé par la diversité. L’étude, dans des corpus variés, des constantes interactions entre les actions hasardeuses et surprenantes qui la constituent et leur écriture narrative, poétique ou dramatique montre brillamment la richesse de la littérature de cette époque, entendue comme laboratoire de formes et comme fabrique d’imaginaire. L’enquête, qui permet de donner une consistance sémantique et stylistique à la notion d’aventure dans ces contextes anciens, s’invite donc comme un témoin à réentendre dans les débats épistémologiques modernes la concernant.

Pierre RONZEAUD est professeur émérite de littérature française à Aix-Marseille Université. Ses travaux portent sur la littérature du XVIIe siècle : il a publié une centaine d’articles sur le peuple, l’utopie, les Mémoires, les Mazarinades, Théophile de Viau, Molière, Corneille, Racine, Retz, Saint-Simon, La Bruyère, Fénelon, etc. Il est notamment coauteur de Dictionnaire des lieux et pays mythiques (Bouquins, Laffont, 2011).

Michèle ROSELLINI est chercheuse associée à l’IHRIM-ENS de Lyon. Ses travaux portent sur les usages du livre et les pratiques de la lecture au XVIIe siècle, les auteurs dits « libertins » (Théophile, Sorel, Cyrano), la poésie épicurienne. Elle a notamment publié Traduire Lucrèce. Pour une histoire de la réception du De rerum natura (XVIe-XVIIIe s.) (Champion, 2017, en coll. avec Philippe Chométy).