Machines à voir
Pour une histoire du regard instrumenté (XVIIe-XIXe siècles)

Delphine GLEIZES et Denis REYNAUD (anthologie établie par)

coll. « Littérature & idéologies »
Lyon, Presses universitaires de Lyon
30 mars 2017, 404 p.
ISBN 978-2-7297-0916-7

Qu’est-ce qu’un microscope à atomes crochus ? À quoi sert un téléchromo­photophono­tétroscope ? Comment l’historioscope permet-il de remonter le temps ? Qui le premier parla de télévision ? Quelle est la différence entre un panorama et un diorama ? Pourquoi le fantascope a-t-il prospéré pendant la Révolution ? On trouvera les réponses à ces questions et bien d’autres encore dans cette anthologie, savamment annotée et copieusement ­illustrée. Plus de 200 textes présentent presque autant de machines optiques réelles ou imaginaires.

C’est une histoire du regard pendant les deux siècles qui ont précédé l’invention du cinéma que propose ce livre. Ou plus exactement une histoire de la façon dont divers instruments ont changé notre façon de voir le monde et de nous voir nous-mêmes. Ces « machines à voir » ont rarement connu un succès commercial durable, mais ce sont aussi et surtout de merveilleuses « machines à écrire » qui ont stimulé l’imagination d’auteurs, écrivains et philosophes divers, à découvrir ou à redécouvrir ici.

Voir en ligne : Site de l’éditeur