Pensées et cliniques de l’identité.
Descartes, Cervantès, Montaigne

Tristan DAGRON

coll. « Problèmes & controverses »
Paris, Vrin
4 avril 2019, 312 p.
ISBN 978-2-7116-2867-4

Ce livre prend pour objet des textes classiques de Descartes et de Montaigne qu’il propose d’appréhender à la lumière de l’expérience de soi qu’ils mettent en scène et à laquelle ils donnent une forme communicable et partageable. Il interroge ainsi, à partir d’expériences singulières, mais typiques, de désorganisation identitaire, quelques enjeux de l’activité de pensée et d’écriture, c’est-à-dire du travail d’élaboration, permettant de transformer en œuvres de culture le potentiel traumatique de ces épisodes critiques. Il aborde de ce point de vue l’attention particulière que Descartes et Montaigne accordent tous deux aux pensées et au sentiment d’étrangeté qu’elles produisent, mais également à l’activité de pensée elle-même, mise en demeure de les prendre en charge. Il n’est pas impossible d’appréhender la « conception moderne de la subjectivité » sous l’angle de ces expériences de précarisation psychique, d’isolement et de marginalisation sociale.

Tristan DAGRON, agrégé et docteur en philosophie, est directeur de recherches au CNRS à l’IHRIM. Il est également psychanalyste et docteur en psychologie clinique.

Voir en ligne : Site de l’éditeur