Revue germanique internationale, n° 28, 2018
La Kulturwissenschaftliche Bibliothek Warburg comme laboratoire

Carole MAIGNÉ, Audrey RIEBER, Céline-TRAUTMANN-WALLER (dir.)

Philosophie et histoire des idées
CNRS Éditions
27 janvier 2019, 260 p.
ISBN 978-2-271-12231-5
Autrice IHRIM : Audrey RIEBER

C’est une analyse inédite en France qui est ici proposée : celle de la Kulturwissenschaftliche Bibliothek Warburg (KBW) et du Warburg Institute londonien qui lui succéda, en tant que laboratoire exceptionnel d’idées et de méthodes, porté par une bibliothèque. De manière originale, elle ne se focalise donc pas sur l’oeuvre et la personne d’Aby Warburg en tant que telles, mais appréhende la KBW comme creuset intellectuel et scientifique. Raisonner en termes de laboratoire – le qualificatif est employé par Warburg lui-même – permet de désigner la nature du travail et des enjeux que recouvre la KBW, à la fois espace physique et entité intellectuelle, « collection de problèmes » (Cassirer), institution académique, lieu de conférences, d’expositions, d’édition et aussi équipe de savants aux rapports complexes, avec André Jolles, Fritz Saxl, Gertrud Bing, Erwin Panofsky, Ernst Cassirer, Edgar Wind, Raymond Klibansky ou encore Alfred Doren. Il s’agit donc aussi de retracer comment ces derniers ont repris, déplacé ou réinterprété les questions matricielles de la bibliothèque comme l’élaboration d’une « science de la culture » à même de questionner les rapports entre mot et image et de saisir la « survivance de l’antique ».

Des inédits traduits ainsi qu’un entretien avec la première archiviste sont donnés à la fin de ce numéro.