2020-2024

ANR ROIi - Rey’s Ornament Image investigation

Coordinatrice : Christelle BAHIER-PORTE (IHRIM UMR 5317, Université de Saint-Étienne)
Responsable scientifique partenaire : Thierry FOURNEL (Laboratoire Hubert Curien UMR 5516, Université de Saint-Étienne)
Responsable technique : Fabienne VIAL-BONACCI (IHRIM UMR 5317, CNRS)


Le projet ROIi (Rey’s Ornament Image investigation) associe des chercheurs dans les domaines de l’histoire des idées, de la littérature et de l’histoire du livre (IHRIM) d’une part et de la vision par ordinateur et de l’apprentissage automatique (Laboratoire Hubert Curien) d’autre part.

L’objectif de ce projet interdisciplinaire est de concevoir un outil d’aide à l’authentification des livres publiés sous des noms ou adresses fictifs ou contrefaits au XVIIIe siècle, par l’analyse des ornements. Il s’appuie sur la conception d’une base de données des ornements utilisés par le libraire Marc Michel Rey (1720-1780). Les pratiques éditoriales et commerciales de ce libraire francophone installé à Amsterdam sont en effet particulièrement représentatives tant des usages typographiques de l’ornement que des stratégies de contournement de la censure. L’étude de ces stratégies éditoriales est éclairante pour comprendre le système de la librairie et la manière dont s’est pratiquée, alors qu’il commence à se défendre philosophiquement, le partage des savoirs et des idées à l’échelle européenne. Elles rendent particulièrement difficiles l’attribution d’un ouvrage à un éditeur et la distinction entre les ouvrages authentiques et les contrefaçons. L’investigation des ornements constitue alors un indice supplémentaire d’identification des ouvrages, au sein d’un faisceau d’indices concordants. La base de données sera ainsi associée à une tâche de détection d’anomalies, couplant vision par ordinateur et apprentissage automatique, supervisée par le Laboratoire Hubert Curien.

L’objectif est de concevoir un outil d’aide à la décision susceptible de révéler des différences de formes au niveau des ornements sur bois et de la marque de l’éditeur, des différences de style typographique au niveau des ornements composés, en se fondant sur le contenu des données de la base. Détection par patch et auto-encodage seront développés pour être confrontés ou combinés, dans le but de délivrer sur requête des éléments visuels tangibles, l’analyse par patch se rapprochant des mécanismes mis en œuvre lors d’une comparaison visuelle d’images en regard, les auto-encodeurs produisant une représentation efficace des données en mode non supervisé. Cet outil sera testé en aveugle sur des collections d’images d’ornements attribués à Marc Michel Rey mais aussi sur des faux reconnus par les experts, avant d’être expérimenté en ligne et en libre accès puis, à terme, transféré du fonds de Marc Michel Rey à d’autres fonds patrimoniaux.