La presse de Thermidor-Directoire


Tout en ayant pleine conscience du moment Thermidor, qui marque une inflexion majeure dans la manière dont le processus révolutionnaire a pu être pensé et médiatisé, cette journée d’étude se propose d’examiner les singularités de la période Thermidor-Directoire dans un corpus de presse rarement exploré par la critique, et dont le groupe de travail « Presse 18 » de l’IHRIM a cherché, ces dernières années, à cartographier l’extension, en enrichissant la base de données du « gazetier révolutionnaire » .
Première manifestation publique de ces recherches collectives, les communications présentées fourniront l’occasion de mettre au jour certains des résultats de l’exploration de ces journaux et d’exposer les réflexions, notamment méthodologiques, que suscite la prise en compte d’un tel corpus dans les études consacrées à cette période.

Thibaut JULIAN (université Lumière Lyon 2), « Spectacles et émotions au moment thermidorien : les échos de la presse ».

Denis REYNAUD et Ghazi ELJORF (université Lumière Lyon 2), « Quelques néologismes du Directoire dans la presse ».

Olivier FERRET (université Lumière Lyon 2), « Compte rendu de l’ouvrage d’Anouchka Vasak intitulé 1797. Pour une histoire météore (Paris, Anamosa, 2022) ».


Le séminaire du groupe dix-huitiémiste de Lyon 2 porte en particulier sur 2 programmes :

- Presse Thermidor-Directoire
Le programme appréhende la période 1794-1799, quelque peu négligée par les historiens de la littérature et de la presse, comme fait culturel total, à travers la presse d’alors. Voir le Gazetier révolutionnaire qui répertorie 583 périodiques parus pendant la Révolution, entièrement ou partiellement numérisés et accessibles en ligne, et la bibliographie sur la presse Thermidor-Directoire qui a été établie. La rédaction d’un Dictionnaire du Directoire, constitué d’entrées décrivant des événements culturels ou des mots propres à la période, est en cours.

- Pactes de famines et guerres des farines
Le programme s’intéresse à la question de la politique des subsistances entre 1750 et 1780, et aux crises – marquées en particulier par l’épisode dit de la « guerre des farines » du printemps 1775 – qu’elles engendrent. Si les aspects factuels sur les troubles ont été bien documentés, peu de travaux existent sur la façon dont ces problèmes liés à la question des subsistances et aux politiques libérales mises en place durant ces années ont été répercutés, amplifiés, déformés… dans et par la sphère publique au sens large, par le biais des journaux, des traités, des essais ou des textes pamphlétaires, mais aussi des chansons ou du théâtre, ou encore à travers les discours politiques ou moraux adressés au peuple, tels les mandements. En s’intéressant aux traces d’une possible opinion publique, et à la façon dont certains acteurs ont pu tenter de la « manipuler », le programme a pour ambition de documenter les mécanismes de crise dont les ressorts ne sont pas purement matériels, et qui entretiennent de nombreux échos avec l’actualité politique et sociale contemporaine.

Les réunions ont lieu le vendredi à 16h30, à la Maison des sciences de l’homme Lyon – Saint-Étienne, 14, avenue Berthelot, 69007 Lyon

Séminaires « Presse 18 »

 
 Séminaire

Informations pratiques

Lyon 7e

MSH Lyon – Saint-Étienne
14, avenue Berthelot
Salle Marc Bloch

Documents à télécharger

Dates à venir

 
Séminaire : Philippe HOYAU et Olivier FERRET

 
Séminaire : Présentation des travaux des masterant.es

Dates passées

 
Séminaire : La presse de Thermidor-Directoire

 
Séminaire : La Fée Urgèle : annotation collective