Marc RENNEVILLE (CNRS-CAK/CLAMOR, ministère de la Justice) « Mourir pour s’aimer toujours. Le double suicide d’amour au 19e siècle »


Organisé par Delphine ANTOINE-MAHUT et Samuel LÉZÉ, ENS de Lyon, IHRIM, UMR 5317.

Auteur, avec Jacqueline CARROY, de Mourir d’amour. Autopsie d’un imaginaire criminel, La Découverte, Février 2022


Ce séminaire s’inscrit dans le programme de recherche « BATTMAN » (« The Battle for the Science of Man, XIXth Century France ».) du Labex COMOD.
Il a pour objectif théorique de problématiser la catégorie polémique de « philosophie française » à partir des débats philosophiques du dix-neuvième siècle. Une attention particulière est accordée à la diversité des protagonistes (philosophes, publicistes, médecins, historiens, hommes politiques, etc.) et des supports (des éditions savantes de cours aux pamphlets, en passant par les contributions aux revues et les mémoires lus dans les Académies, etc.).

Nous nous focaliserons cette année sur les différents legs de la Révolution Française en tant qu’événement politique, moral et conceptuel, pour penser la question morale :

  1. Qu’est-ce que la morale ? Qu’est-ce que le Bien ? Comment fonder la morale ? Sur la raison ? L’utilité ? Et à quelles fins ?
  1. Comment et pourquoi une « science morale » est-elle devenue souhaitable ? Peut-elle se réduire à une physiologie morale fondant une hygiène ?
  1. Comment situer la morale entre le jeu des passions individuelles, le droit collectif et la théologie ? Comment se forme la morale publique ? Et quelles en sont les conséquences en termes d’éducation ?

Les séances ont lieu à l’ENS de Lyon, le jeudi de 10h à 13h.

 
 Séminaire

Informations pratiques

Visioconférence

Inscription nécessaire
pour recevoir un lien
Contacter :
Delphine ANTOINE-MAHUT
Samuel LÉZÉ

Documents à télécharger

Dates passées

 
Séminaire : Anne DEVARIEUX (Université de Caen-EA 21/29) « L’éthique de Maine de Biran »