Mariamne et Hérode en Europe. Métamorphoses européennes d’une histoire antique, XVIe-XVIIe siècles


Organisation : Sophie LEMERCIER-GODDARD, Aurélie GRIFFIN (Sorbonne Nouvelle), Sandrine BERRÉGARD (Université de Strasbourg)


Créée en 1636 au théâtre du Marais, La Mariane de Tristan L’Hermite, sa première tragédie, connut un succès retentissant. Dans le cadre du programme d’agrégation de Lettres où figurent trois tragédies de Tristan L’Hermite, cette journée d’études propose d’adopter un regard européen sur ce célèbre sujet antique en s’intéressant aux pièces qui s’en sont inspirées, à leurs parentés et à leur éventuelle circulation. La passion mortifère d’Hérode pour Mariamne s’est imposée sur les scènes européennes à partir de la seconde moitié du 16e siècle : une quinzaine de pièces sont produites entre 1552 et 1694 en allemand, italien, latin, espagnol, anglais, français, proposant une réflexion explicite sur le théâtre et la forme tragique. Le cloisonnement disciplinaire a pu contribuer à obscurcir le caractère européen du phénomène et à isoler des pièces que leur sujet et source communs (La Guerre des Juifs de Flavius Josèphe) devraient inviter à rapprocher. Quelle résonance le sujet a-t-il pu trouver dans le théâtre du Siècle d’Or ou dans l’Allemagne et l’Italie de la Renaissance ? Le contexte de la Réforme et de la Contre-Réforme a-t-il eu une influence sur le succès de ces pièces à travers l’Europe ? Comment expliquer cet engouement européen pour l’histoire de Mariamne et Hérode ?

 
 Journée d’étude

Informations pratiques

Lyon 7e

ENS de Lyon
Site Descartes
Salle D2 128


Contact :
Sophie LEMERCIER-GODDARD

Documents à télécharger