Olga FEDOTOVA « Le best-seller oublié : Louis Ratisbonne, un pionnier de la poésie pour enfants au XIXe siècle »

Le jury sera composé de :
Delphine GLEIZES, professeure des universités, université Grenoble-Alpes
Cécile BOULAIRE, maîtresse de conférences habilitée à diriger des recherches, université de Tours
Christine BOUTEVIN, maîtresse de conférences, université de Montpellier
Yvon HOUSSAIS, professeur des universités, université de Franche-Comté
Anne-Marie MERCIER-FAIVRE, professeure des universités émérite, université Claude Bernard Lyon 1, directrice de thèse
Pierre LOUBIER, professeur des universités émérite, université de Poitiers, co-directeur de thèse

RÉSUMÉ :

Cette étude établit un portrait de Louis Ratisbonne, un poète pour enfants de la deuxième moitié de XIXe siècle, tout en plaçant son œuvre dans le contexte de son époque. Ses recueils de poèmes pour enfants, La Comédie enfantine, Les Petits Hommes et Les Petites Femmes, ainsi que ses Albums Trim, ont laissé une trace importante dans l’histoire de la littérature pour la jeunesse, et ils peuvent être considérés comme les points de départ d’au moins deux genres de ce secteur littéraire : la poésie pour enfants et les albums illustrés.
Nous pouvons définir clairement trois pôles opposés de la poésie de Ratisbonne : la poésie pour enfants avec son humour et son côté moral et édifiant, la série des Albums Trim avec leur grotesque et leur exagération, et la poésie pour adultes, écrite avec une expression plus riche et dans une forme plus complexe, et des thèmes atténués (ou bien absents) dans la poésie pour enfants.
Louis Ratisbonne-poète pour enfants introduit plusieurs innovations dans la littérature pour la jeunesse. Cela concerne notamment la création d’un nouveau genre de la poésie pour enfants, d’une forme de court dialogue versifié, se trouvant à mi-chemin entre une fable et une petite scène théâtrale de comédie de mœurs. On pourrait lui attribuer des caractéristiques telles que l’oralité, l’humour et le minimalisme. Ratisbonne réécrit les fables de La Fontaine, en exprimant ainsi sa vision de la poésie et de la littérature pour les enfants, assez moderne pour son époque. C’est également un poète qui illustre la figure de l’auteur à la fois pour adultes et pour enfants, qui s’adresse dans ses poèmes à un double destinataire.
Chez Ratisbonne, le nouveau concept du livre pour enfants est caractérisé par la forme brève, la simplicité de la langue, les marques d’oralité dans la narration, la prépondérance des dialogues, la morale optimiste et limpide (d’où la modification de la fin des fables de La Fontaine), le choix des thèmes proches de la vie quotidienne des enfants et l’humour (qui est introduit chez Ratisbonne même dans des sujets religieux).
Louis Ratisbonne a créé non pas un, mais deux concepts de livre pour enfants, assez différents l’un de l’autre. En traduisant Struwwelpeter, album illustré d’un auteur allemand Heinrich Hoffmann, et en proposant cette traduction, ainsi que l’idée de la création de la série des Albums Trim à l’éditeur Hachette, Ratisbonne a introduit sur le sol français le nouveau genre de l’album pour enfants. Se cachant derrière son pseudonyme, Trim, le narrateur se montre très différent du poète. C’est surtout là qu’on découvre la modernité de l’œuvre pour enfants de Ratisbonne, dans l’idée de l’association du texte à l’image, qui évolue au cours de la publication des albums, et dans le grotesque allant parfois jusqu’à la transgression.

ABSTRACT :

This study paints a portrait of Louis Ratisbonne, as a children’s poet of the second half of the nineteenth century, and places his work in the context of his time. His collections of children’s poems, La Comédie enfantine, Les Petits Hommes and Les Petites Femmes, as well as his Albums Trim, have left an important mark on the history of children’s literature, and can be seen as the starting points of at least two genres in this literary sector : children’s poetry and illustrated albums.
We can clearly define three opposite poles of Ratisbonne’s poetry : children’s poetry with its humour and moral and edifying side, the series of Albums Trim with their grotesqueness and exaggeration, and poetry for adults, written with a richer expression and in a more complex form, and with some themes which are attenuated (or absent) in children’s poetry.
Louis Ratisbonne-children’s poet introduced several innovations in children’s literature. These include the creation of a new genre of children’s poetry, a form of short versified dialogue, halfway between a fable and a short theatrical scene of comedy of manners. Characteristics such as orality, humour and minimalism could be attributed to it. Ratisbonne rewrote La Fontaine’s fables, thus expressing his vision of poetry and literature for children, which was quite modern for his time. He is also a poet who illustrates the figure of the author for both adults and children, who addresses a double audience in his poems.
Ratisbonne’s new concept of the children’s book is characterised by the short form, the simplicity of the language, the oral marks in the narration, the preponderance of dialogue, the optimistic and clear morals (hence the modification of the end of La Fontaine’s fables), the choice of themes close to children’s everyday life and humour (which is introduced in Ratisbonne’s work even in religious subjects).
Louis Ratisbonne created not one, but two concepts of children’s books, quite different from each other. By translating Struwwelpeter, an illustrated album by a German author Heinrich Hoffmann, and by proposing this translation, as well as the idea of creating a line of Albums Trim, to the publisher Hachette, Ratisbonne introduced the new genre of the children’s album on French soil. Hiding behind his pseudonym, Trim, the narrator in these albums is very different from the poet. The modernity of Ratisbonne’s children’s work can be seen above all in the idea of combining text and image, which evolves over the course of the albums’ publication, and in the grotesque, sometimes to the point of transgression.

 
 Soutenance

Informations pratiques

Lyon 7e

Université Lyon 2
Campus Berges du Rhône
Salle des colloques


Merci d’indiquer
votre présence

Contact :
Olga FEDOTOVA

Dates à venir

Dates passées

 
Soutenance : Maxime BOUTROS-JACQUELINE « Pierre Bayle et les controverses sur le libre arbitre »

 
Soutenance : Quentin BIASIOLO « L’amour à l’épreuve du temps »

 
Soutenance : Zoé SCHWEITZER « Normes, limites et marges : le laboratoire tragique » (HDR)

 
Soutenance : Pascale MOUNIER « Expérimentations romanesques de la Renaissance » (HDR)

 
Soutenance : Yves GARDES « Paradoxes de la poétique chez Ralph Waldo Emerson »

 
Soutenance : Bruno ROCHE « Lumières épicuriennes au “Siècle des Saints” » (HDR)

 
Soutenance : Hélène LANNIER « Benoît Court, un juriste humaniste et ses livres »

 
Soutenance : Pauline CLOCHEC « Marx jeune hégélien - 1841-1846 »

 
Soutenance : Yuanfan HUANG « Conceptual tuning : a philosophical method »

 
Soutenance : Sylvia GIOCANTI « Scepticisme et philosophie » (HDR)

 
Soutenance : Livia SEGURADO « Popular Shakespeare : Brazilian Reappropriations »

 
Soutenance : Eric MARQUER, « Les conditions du lien civil » (HDR)

 
Soutenance : Marine PICON, "Normes et objets du savoir dans les premiers essais leibniziens"

 
Soutenance : Hubert AUPETIT, De L’Esprit géométrique aux Pensées de Pascal : nécessité biblique